Commentaire de moderatus
sur « Le Suicide Français. » Abandon de l'état de droit !


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

moderatus moderatus 5 juin 2020 15:55

@Jonas
Les sociétés multi-ethniques et multiculturelles ont toujours été conflictuelles, pendant longtemps l’hégémonie de la race blanche préservait la France de la libanisation du territoire et de la dérive en guerre civile.

=======================================================

Il est certain que dans les cultures américanes, le communautarisme est le règle, et on en voir le conséquences ;
la France n’a jamais fonctionné comme cela, elle a fonctionné avec le système assimilationnistes et la laïcité, ce qui a donné des bons résultats .
maintenant, avec la mondialisation ceux qui nous gouvernent depuis trente ans sont passés d’un système d’assimilation à une société communautaire et multiculturelle , et cela devient une société multiconflictuelle. 
S’ajoute à cela l’absence de contrôle aux frontières qui fait que la France une passoire ou rentre qui veut , et rien n’est fait pour contrôler ces flux ;
Donc nous avons une société qui n’a aucun but commun, aucun vivre ensemble et où chacun défend sa communauté où sa religion, et où personne ne veut obeir aux règles de la république.
Et vous avez un ras d’associations qui sont dans le dénigrement de la république

Les thèses indigénistes de Rokhaya Diallo ont infusé dans la société

Que reprochent finalement tous ces gens à la France ? Tout simplement d’être profondément raciste et de commettre à travers sa police des discriminations. En effet, à les écouter, Adama Traoré ne serait mort uniquement que parce qu’il était noir. S’il avait été blanc, aurait-il connu un autre destin ? Assurément non d’après les manifestants. L’Etat français serait donc un Etat raciste et ferait tout pour dissimuler ce sulfureux penchant à travers sa police et à travers sa justice. Voilà ce qu’il y a dans la tête de tous ces militants. La mort d’Adama Traoré ne serait pas seulement le fruit d’une bavure policière, elle serait d’abord et avant tout la conséquence du racisme de l’Etat français. On reconnaît bien ici la dialectique des indigénistes et autres partisans de l’antiracisme militant dont Rokhaya Diallo est sans doute le porte-voix le plus médiatique.


Voir ce commentaire dans son contexte