Commentaire de Holly
sur La notion de « sublimation » chez Freud


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Holly 6 juin 15:07

Quelle intolérance dans certains commentaires ! 

Affligeant !

Je ne me risquerais donc à aucun échange. 


Voir ce commentaire dans son contexte