Commentaire de Cyrus de cylonie
sur Mickael Harpon, Adama et Hamada Traore ou l'escroquerie du communautarisme


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

ㄈϤ尺Цら(« ochlocrate ») Cyrus de cylonie 12 juin 2020 00:18

@Cyrus de cylonie

En fait , c’ est les cylonien qui commence , mais ca ne concernait que l’ esclavage pour dette , on peut cependant penser que c’ est un début smiley
vive la cylonie ...

La première abolition connue fut celle de l’archonte grec Solon au vie siècle av. J.-C.2. Sa législation, la seisakhtheia ou « libération des dettes », ne concernait cependant qu’une catégorie très particulière de la population, les citoyens athéniens asservis pour dettes. Elle interdisait toute créance garantie sur la personne du débiteur, mais également la simple vente d’un athénien libre, y compris par lui-même. Solon essayait d’enrayer la crise économique et sociale que traversait Athènes : l’esclavage pour dettes des paysans prenait de telles proportions qu’il mettait en danger le fonctionnement de la cité. Toujours pendant la période antique,


Voir ce commentaire dans son contexte