Commentaire de olivier cabanel
sur Un genou à terre


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

olivier cabanel olivier cabanel 16 juin 2020 18:29

@Aristide
justement, ils ne m’ont pas relâché...j’ai été tabassé, connu le cachot, puis la prison, avant d’être relâché plusieurs jours après... et sans le moindre mot d’excuse.
 smiley


Voir ce commentaire dans son contexte