Commentaire de oncle archibald
sur Un genou à terre


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

oncle archibald 16 juin 18:46

@olivier cabanel

Il vaut son pesant de cervoise tiède votre post de 17h 19 ! Ça vaut le coup d’être relu et analysé.

Vous nous prenez pour vos potes du café du port pour nous raconter vos « aventures » avec les flics. Du cachot, de la prison, ouf heureusement votre récit s’arrête avant qu’ils ne vous écrasent les couilles dans un étau pour vous faire avouer que c’était bien vous qui avait volé les Carambars.

Mais passons la dessus. En admettant que vous ayez quelque chose de plus ou moins vrai dans ce récit épique façon chanson de Rolland, vous vous permettez d’en tirer la conclusion qu’il ne sert à rien d’obéir à la force publique puisque de toutes façons quand on a de la chance au mieux on se fait tabasser et « jeter au cachot » et quand on n’en a pas on se fait tuer, tout simplement !

Et bien sûr tout ça dans un régime sous dictature féroce qui contrait tous les citoyens à ramper devant les dirigeants et leurs préposés sans dire un mot !

Je rêve ! I have a dream, que tous les boutefeu dans votre genre comprennent enfin qu’ils vivent dans un pays civilisé depuis fort longtemps et qu’ils ont tort de chercher à susciter la haine, tort de chercher à provoquer la scission de la société en plusieurs camps définitivement hostiles.


Voir ce commentaire dans son contexte