Commentaire de Captain Marlo
sur Un genou à terre


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Captain Marlo Captain Marlo 16 juin 20:45

@olivier cabanel
 personne ne peut justifier la délinquance, mais doit-on pour autant TUER un délinquant ?


.
Bien sûr que non, mais on ne commente pas une affaire judiciaire en cours.
1/ Vous n’avez pas à décider à la place des juges.

2/ Macron & Belloubet n’ont pas à recevoir la famille Traoré.

3/ La Gauche ferait mieux de s’occuper de la réforme des retraites remise sur le tapis, plutôt que de faire de la propagande anti Trump et pro Démocrates !

Les Français n’en n’ont rien à cirer de la campagne électorale entre Démocrates & Trump. Inutile de nous faire de la propagande pro Démocrates, sous couvert d’humanisme, la ficelle est un peu grosse....

Car il n’y a aucun rapport entre les USA et la France ! Le peuple français est un peuple métissé depuis ses origines et le pays le moins raciste de la planète.

  •  

Site Vu du Droit par l’avocat Régis de Castelnau, comme l’article précédent mis en lien : « Le réel et le droit contre le mythe »
.
"Adama Traoré a fait l’objet d’une ARRESTATION mouvementée dans le cadre d’une procédure judiciaire et pas D’UN CONTRÔLE D’IDENTITÉ. Il n’a pas été arrêté par des gendarmes, dont certains étaient eux-mêmes de couleur, parce que noir. Mais parce qu’il était délinquant présumé. En effet, lorsque les gendarmes sont venus procéder à l’arrestation de son frère Bagui poursuivi pour une très reluisante affaire d’extorsion de fonds sur personnes vulnérables (et pour laquelle il a depuis été condamné), Adama sorti de prison depuis un mois, s’est enfui. On apprendra qu’il portait sur lui 1700 € en espèces et une certaine quantité de drogue, ceci donnant à penser à une reprise d’un trafic. Après une course-poursuite à rebondissements, il est décédé à la gendarmerie de Persan, et une procédure judiciaire est en cours pour déterminer les causes de sa mort et savoir si ce sont des violences des forces de l’ordre qui l’ont provoquée. Alors, comme l’arrestation n’avait pas de motivation raciste et en application des principes juridiques et judiciaires, pour pouvoir parler de violence policière raciste, il faudrait maintenant apporter la preuve que les gendarmes ont utilisé une violence homicide lors de l’arrestation et qu’ils l’ont fait en raison de la couleur de la peau d’Adama Traoré. Pour l’instant cette preuve n’est pas rapportée, et semble-t-il au contraire.

  •  

La famille Traoré commence à me plaire.... La voilà qui organise des manifs avec le soutien de la Gauche, elle met le boxon dans la manif des soignants, et elle prétend provoquer « le rassemblement des luttes »... !

Cette famille de truands de haut vol se prend à la fois pour le Ministre de la Justice et pour les syndicats ? On va où, comme ça ?

Après la manif de soutien aux Frères Musulmans et aux islamistes, reste plus à la Gauche qu’à ériger une statue à Al Capone & Franck Costello !!


Voir ce commentaire dans son contexte