Commentaire de Yann Esteveny
sur Les prophéties extraordinaires de John Glubb


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Yann Esteveny 23 juin 10:27

Message à avatar TahitiBob74,

Merci pour votre présentation très intéressante d’un auteur qui mérite d’être connu.

L’intellect précède la décadence lorsqu’il commence à se couper du réel. Monsieur Etienne Chouard personnifie bien cet âge de l’intellect.

Il est très important de voir comment les populations font corps avec l’empire avant que l’empire ne soit plus qu’un instrument de leur propre ambition.

Je vous cite : « John Glubb souligne que la décadence des empires est avant tout celle d’un système avant d’être celle des hommes ». Je pense que c’est exactement le contraire et les remèdes sont donc toujours d’œuvrer sur soi. Maintenant si le chaos survient dans votre patrie qui ne comptait déjà plus quelques patriotes, vous pouvez la quitter sans remords. Une patrie n’est pas seulement la terre des pères mais également celle qui doit permettre à ses enfants de grandir grâce à de solides racines et la fertilité de son environnement. Actuellement en France, avant même la naissance le régime promeut l’élimination des enfants !

Tout n’est pas si linéaire dans la chute. La chute de l’empire romain s’accompagne de l’expansion du christianisme qui va permettre la survie du prestige de Rome. Je me permets de vous conseiller fortement le film « Augustin d’Hippone » de Roberto Rossellini qui « baigne » dans l’ambiance de la Rome décadente et comporte une réflexion sur ses causes.

Une précision pour ce que vous appelez « progressistes ». Comme ces « progressistes » font table rase du passé, ceux qui les suivent n’ont même pas conscience de souvent retourner en arrière. C’est le B.A.-BA de la manipulation en politique : désorienter tout le monde puis faire marcher au pas en prétendant que c’est la bonne direction.

Respectueusement


Voir ce commentaire dans son contexte