Commentaire de ETTORE
sur Et soudain, Corona disparut à 20 heures à Bordeaux


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

ETTORE ETTORE 29 juin 11:47

Bel éclairage des faits que beaucoup ont pressenti et ressenti .

A l’heure où les masques tombent, on voit bien l’hypocrisie de façade.

Certains feraient mieux de garder leur muselière, histoire de récolter leur bave de pouvoir, trop visible.

Pouvoir s’enticher d’avoir remporté une victoire à la Pirrhus, ou comme disait

Luigi Pirandello : La vie est pleine d’absurdités qui peuvent avoir l’effronterie de ne pas paraître vraisemblables. Et savez vous pourquoi ? Parce que ces absurdités sont vraies.


Voir ce commentaire dans son contexte