Commentaire de phan
sur Je vous revois quand je sommeille...


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

phan 1er juillet 10:51

La chlorocoquine aime bien les artistes favorables au choix de la défaite :

Pendant la période de la collaboration, à la demande de Tino Rossi, Charles Trenet lui composa une chanson qui s’intitulait « quand tu reverras ton village » ; Tino Rossi clamât que la Corse ne devrait plus être française mais italienne et faisait l’apologie des idées fascistes.

Ce tout confus explique le parti pris de Rosemar contre son compatriote marseillais : Les seuls combats perdus d’avance sont ceux qu’on refuse de livrer - Christian Lehmann


Voir ce commentaire dans son contexte