Commentaire de Parpaillot
sur C'est comme une ritournelle...


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Cyrus Parpaillot 8 juillet 19:45

As qui pic , l’ aspic 

la peliade qui combat les fausse pleîade 

mais que serais je sans la gentille orsini

Amusons nous des maux :)


Voir ce commentaire dans son contexte