Commentaire de McGurk
sur Halte au faux débat sur l'indépendance de la justice : exigeons que les citoyens contrôlent les juges


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

McGurk McGurk 9 juillet 13:35

Il y a des instances de contrôle de la Justice, comme le PNF ou les Procureurs de la République, sans parler du Ministère de la Justice.

L’autre problème, non traité ici, est d’ordre représentatif. Selon la richesse de la personne qui y fait appel, celle-ci peut échapper à des condamnations et être intouchable (Sarko, Balkany, Chirac, Pasqua, etc.). Le français lambda s’en prendra plein la figure.

Le contrôle citoyen est effectivement très important mais cette « indépendance de la Justice » n’existera pas sans le contrôle citoyen de la politique notamment avec des moyens de sanction et d’éjection (trahison, incompétence, etc.). Car elle-ci est, de fait, la source-même de la quasi totalité des problèmes de notre pays.

Je ne pense pas que nommer ses juges soit une bonne chose. Habituellement, les gens ne vont pas voter ou alors pas défaut en trainant les pieds. Peut-être faudrait-il le même système que proposé ci-dessus, à savoir le droit de regard et de sanction, puisse également s’appliquer à cette situation.

Parce que je crains qu’avec une telle proposition (celle de l’auteur) certains départements/circonscriptions versent encore plus dans l’impunité. Les deux exemples de Balkany (parrain jusqu’au bout des ongles) et E.Phillipe (réélu après le carnage sanitaire), en dehors de toute justice, n’ont rien à craindre et continuent leur carrière en dépit des actions délétères qu’ils ont commises.

Et dans un département (tel que le mien) où on vote à droite quelles que soient les circonstances, il est facile de connaître le résultat d’un « vote citoyen » relatif à la justice...


Voir ce commentaire dans son contexte