Commentaire de Bernard Grua
sur Pris dans le piège pour lequel ils ont payé : les opérations d'ingérence de l'Ukraine contre l'Europe – Partie 1


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Bernard Grua Bernard Grua 10 juillet 16:11

@Christelle Néant. Dommage qu’il n’y ait pas de cocotiers à Donetsk, vous y grimpez à la première contrariété. Détendez-vous, il n’y a rien de grave. Le texte que vous avez recopié pour « faire » cet article ne mérite pas que vous vous mettiez dans cet état. Il y a quand même des trucs plus importants dans la vie.
Permettez-moi de vous redire que j’ai adoré votre titre qui est du bon marketing pour un produit proposé ne présentant aucun intérêt. Quel art pour accomoder les restes ! 
Oui, c’est quoi, en fait, ce papier ? Une taupe, qui veut tenter de prouver qu’il a fait le boulot pour lequel il était payé. Même si le résultat est, il faut le reconnaître, indigent.
Vous savez, et c’est là que cela devient intéressant, je me demande si ce type n’a pas été retourné par le SBU et qu’il refile au FSB des documents sans importance, méritant d’être déclassifiés. Si tel est le cas, les Ukrops pourront vous dire, une fois de plus, merci.


Voir ce commentaire dans son contexte