Commentaire de Aimable
sur Où sont les pierres, où sont les roses ?


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Aimable 13 juillet 00:09

 La nostalgie de la fin de l’enfance adolescence, je ne l’ai pas puisque je travaillais .


Voir ce commentaire dans son contexte