Commentaire de Djam
sur La 5G inquiète. Combien va-t-elle coûter et présente-t-elle un réel danger ?


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Djam Djam 21 juillet 2020 23:11

5G puis 6G et pourquoi pas 7G etc... les discours sont les mêmes depuis l’avènement de la téléphonie transformée en multimédias : de l’enthousiasme, souvent assez puéril des vendeurs et des utilisateurs jusqu’à l’angoisse de ceux qui sentent bien que ces machins ne sont pas si anodins, la vraie transformation est avant tout celle de l’humain dans son intégralité.

On pourra toujours faire des comparaisons commodes, un peu simplistes, avec d’anciennes mutations anthropologiques comme celles de la Renaissance et l’imprimerie ou celle de l’arrivée de la télévision dans le sein même de tous les foyers, le résultat est toujours le même en pire.

Il s’agit de contrôler toujours plus l’animal humain, de le plier, conditionner, dresser, d’en faire une sorte de robot réactif, impulsif, compulsif, obsessionnel, bourré de tics et téléguidé de l’extérieur. C’est uniquement à cela que servent les technologies de la communication permanente.

Mettre en place un immense filet invisible (la fameuse matrice) qui emmaillote la totalité du troupeau humain n’est possible que par l’installation partout dans le monde d’un énorme dispositif fait de caméras ultra miniaturisées, de drones facilement téléguidables, de logiciels espions intégrés aux smartphones et ordinateurs, le tout relié par des antennes relais terrestres et des satellites dédiés pour la tenaille du haut.

Les questions de santé n’intéressent les organisateurs de cette aliénation intégrale que lorsqu’elle permettent, tel le covid19, de dresser un peu plus le troupeau par la peur d’un danger hypertrophié à dessein. La modification des comportements depuis le délire covidien démontre l’efficacité de ce système d’une rare perversion.

L’on nous somme de « prendre soin de nous et d’autrui », l’on nous assure être concerné par notre santé mais l’iinstallation arbitraire des antennes relais partout dans le monde n’a jamais jamais fait l’objet ni d’une réunion extraordinaire sanitaire ni de mesures quasi totalitaires au nom du « bien collectif ».

Rien que cette incohérence notoire devrait faire réfléchir ceux qui continuent de croire aux discours alarmistes (ici comme ailleurs) des Cassandre politiciens annonçant le feu, les nuages de sauterelles et la peste à tous ceux qui ont le toupet de refuser le port de la muselière et le pommadage compulsifs des mains au gel bourré d’alcool qui, par ailleurs, pénètre dans le sang et alcoolise lentement le sang comme n’importe quel alcoolique chronique.

Oui, la 5G n’est rien d’autre que la poursuite de la marche forcée vers le nouvel ordre mondial qui ne souhaite rien d’autre aux masses que leur intégrale aliénation avec, détail croustillant, leur propre assentiment.


Voir ce commentaire dans son contexte