Commentaire de moderatus
sur Esclavage, colonialisme, STOP aux virus du politiquement correct et de la repentance !


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

moderatus moderatus 14 août 2020 17:46

@OMAR
Ou bien la répentance est valable uniquement pour la Shoah ?.

===============================================================

Mon pauvre Omar, toujours la fixette sur les juifs, pas,flatteur comme tendance.

tu pars chez les juifs et tu me dis que c’est moi qui botte en touche.
tu as lu l’article, où est-il question des juifs ?

toujours dans la taqiya Omar 

quand à mes frères chrétiens , tu devrais savoir que je n’ai ni Dieu ni maître je suis athée et n’ai jamais été inscrit dans aucun parti, ni,défendu aucune chapelle.

Au fait tu es envahisseur ou tu a été envahi ?

Colonisation de l’Algérie par les Arabes


680 à 1546

L’Algérie de la conquête arabe à la conquête turque

Pénétration musulmane

La conquête arabe, à partir de la base de Kairouan, en Tunisie centrale, se révèle ardue du fait de la résistance opiniâtre des Amazigh). Ceux-ci perpétuent le souvenir d’une héroïne, la Kahina, qui combattit avec succès les troupes du général Oqba.

D’après les récits tardifs du grand historien musulman Ibn Khaldoun, la Kahina, de son vrai nom Dehia, était une Berbère des Aurès d’origine juive (son surnom aurait la même racine que l’hébreu Cohen). Nombreux en effet étaient en Afrique du nord les Berbères convertis au judaïsme depuis le début de notre ère.

Par réaction contre les exactions des gouverneurs arabes, les autochtones se rallient au kharidjisme, une secte musulmane qui évoque le protestantisme chrétien par son puritanisme et son rejet de la hiérarchie.

L’Afrique du nord est brièvement unifiée au XIe siècle par les Almohades venus du Maroc qui s’emparent du royaume berbère de Bougie et écrasent les Arabes de la tribu des Banu Hilal, venus d’Égypte un siècle plus tôt. La décomposition rapide de l’empire almohade entraîne à nouveau le fractionnement de l’actuelle Algérie en royaumes rivaux (Tlemcen, Bougie...).



Voir ce commentaire dans son contexte