Commentaire de Octave Lebel
sur Un sondage explosif : 74% des jeunes musulmans de moins de 25 ans rejettent les lois de la république


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Octave Lebel Octave Lebel 5 septembre 2020 15:28

@moderatus

Si on s’appuie sur les chiffres du sondage à partir duquel vous avez lancé votre alerte, il me semble que vous prenez le chemin hasardeux par amalgame de déclencher une guerre civile avec

● 70.4% convictions républicaines avant celles de la religion + 29.6% convictions religieuses avant celles de la république = 100% des musulmans de moins de 25 ans.

● 80.6 % convictions républicaines avant celles de la religion+10.4% convictions religieuses avant celles de la république = 100% des musulmans de 25 ans et plus.

 

C’est une blague ou quoi ?

Et après, qu’est-ce qu’on fait ? A votre avis qui va ramasser les miettes ? La démocratie ?

 

Il me semble que ma méthode est à discuter sérieusement. Elle renvoie à un débat citoyen ce que les politiques veulent éviter parce qu’ils veulent diriger le pays en leur nom en imposant aux électeurs leurs contenus et les termes des débats qu’ils poussent afin d’obtenir un chèque en blanc et faire ensuite comme ils l’entendent en s’arrangeant le plus souvent entre eux comme nous avons tous pu le constater. Il faut mettre fin à ce cercle vicieux.

Cela ne correspond plus aux aspirations de nos concitoyens ni au niveau socioculturel de notre pays.

Il s’agit d’urgence de faire évoluer les institutions pour que nous redevenions des citoyens et non plus des électeurs d’un jour sans pouvoir le lendemain. Biberonnés par des médias sous la coupe de 9 milliardaires et d’élus qui au delà du cadre légal minimal n’ont pas de compte à rendre.

Je pense que la reconnaissance de cette nécessité est un critère préalable pour pouvoir accorder confiance à un mouvement politique.

C’est dans ce type de cadre dans lequel vous, moi et tous nos concitoyens sommes à égalité que vos propositions et d’autres ont vocation à être discutées et évaluées. Et la démocratie l’emportera.

 


Voir ce commentaire dans son contexte