Commentaire de moderatus
sur Un sondage explosif : 74% des jeunes musulmans de moins de 25 ans rejettent les lois de la république


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

moderatus moderatus 7 septembre 2020 19:05

@Octave Lebel
e crois que comme nos lecteurs vous avez parfaitement compris les éléments que j’apporte tout au long de mes commentaires qui sont à l’opposé de la méthode qui consiste à partir d’un sondage qui est construit sur un double biais : présentation biaisée des résultats et questionnement biaisé 

============================================================
Bonsoir Octave Lebel

les sondages sont à prendre avec modération, mais quand ils sont espacés dans le temps, venant de source différentes sur le même sujet , qu’il recoupent des études et que les résultats sont dans la même ligne, alors on peut leur accorder une certaine crédibilité.
ce sondage suit d’autres qui vont dans le même sens avec le même résultat et suit une étude qui avait été faite par l’institut Montaigne et qui relevait des chiffres inquiétant déjà sur la radicalisation des jeunes musulmans de moins de 25 ans. 

Vous qui étiez dans l’enseignement devriez être inquiet du rapport OBIN qui date 
de quelques années et de la publication de son nouveau livre sur l’islamisation qui se répand dans l’école de la république et de ses conséquences dont souffrent vos collègues enseignants.

alors sur l’exploration des sondages on peut avoir votre approche qui serait de trouver un appui à une idéologie partisane
Mais on peut avoir aussi le sentiment que ceux qui les rejettent le font aussi par idéologie partisane, par déni de réalité.

Personnellement n’ayant ni Dieu ni maître , n’ayant jamais appartenu à aucun parti ni syndicat engagé, je suis un peu comme Onfray libertaire de gauche ;
Quand j’entends une argumentation ou une proposition qui me semble intéressante, je ne me pose jamais la question de savoir si elle émane de la gauche ou la droite, 
pour l’approuver.

Je n’ai ni chapelle ni gourou à défendre .
c’est peut être aussi votre cas, je l’ignore

Mon souci est comment se porte mon pays et si il va mal comme c’est le cas , quelles en sont les raisons et que faudrait-il faire pour qu’il aille mieux.

Les mots et les prédictions de séparatisme ou partition ne me conviennent guère.


Voir ce commentaire dans son contexte