Commentaire de Ausir
sur Une France qui se radicalise ? 55% des Français favorables à la peine de mort 82% favorables à l'élection d'un homme fort


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Ausir 19 septembre 2020 14:06

@pemile
que si l’enfant craint la réaction violente de ses parents cela le pousse à ne rien dire pour les protéger.

si il croit son parent faible oui ,
mais si ses parents lui répètent qu’ils feront le gendarme au besoin et que l’enfant a confiance , ce que vous dtes est faux ;l’enfant se sait protégé légitimement par le parent qui lui dit le bien et le mal , c’est une situation normale de bon parents . 

L’enfant ne dit rien quand il croit qu’il fera de la peine au parent , qu’il sait le parent timoré et qu’il ne communique pas avec lui sur le bien le mal et le fait que le parent est là pour protéger ,
mais si son parent lui a montré réellement qu’il était assez fort pour le protéger l’enfant n’a aucune raison de ne pas le croire ;
Il se sait protégé par lui et n’éprouve pas besoin de protéger lui le parent ce qui n’est pas son rôle , tout le monde est à sa vraie place : c’est au parent de protéger .


Voir ce commentaire dans son contexte