Commentaire de Daniel PIGNARD
sur Un écrivain d'ultra-droite en prison : le cas Hervé Ryssen


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 2 octobre 2020 09:03

@Garibaldi2

Votre définition de trouble à l’ordre public est si large qu’elle interdit toute critique du politiquement correct, même si ces critiques sont étayées par des questions sans réponses ou par des faits.

 

Quand le balancier du pouvoir passera dans les mains de l’autre camp, chaud devant !

Au jour du grand retournement, ce sera comme ce qui est prophétisé :

« Tes fils en défaillance gisaient à tous les coins de rues, Comme le cerf dans un filet, Chargés de la colère de l’Éternel, Des menaces de ton Dieu.

C’est pourquoi, écoute ceci, malheureuse, Ivre, mais non de vin !

Ainsi parle ton Seigneur, l’Éternel, Ton Dieu, qui défend son peuple : Voici, je prends de ta main la coupe d’étourdissement, La coupe de ma colère ; Tu ne la boiras plus !

Je la mettrai dans la main de tes oppresseurs, Qui te disaient : Courbe-toi, et nous passerons ! Tu faisais alors de ton dos comme une terre, Comme une rue pour les passants. » (Esaïe 51 :20-23)


Voir ce commentaire dans son contexte