Commentaire de uleskiserge
sur Hommage du 2 novembre à Samuel Paty : l'Éducation nationale propose du Jean Jaurès… expurgé !


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

uleskiserge uleskiserge 2 novembre 2020 11:29

Enseigner « la liberté d’expression » en présentant à ses élèves — qui plus est... ceux d’une commune populaire à forte densité de Français issus de notre histoire coloniale -... des caricatures qui n’en sont pas soit dit en passant ( car le prophète à genoux montrant ses fesses n’a rien d’une caricature laquelle reposerait sur une « évocation caricaturée » d’un épisode historique le concernant... ) mais bien plutôt l’expression d’un désir délibéré, irrépressible, de blesser, bien profond, tout au fond, le sentiment religieux d’une communauté tout en l’humiliant en lui signifiant que tout est permis contre elle à tout moment et qu’elle n’a qu’un droit, celui de se soumettre...

 

Tout en suggérant aux élèves concernée par ces « caricatures » de sortir de la classe en attendant que « ça se passe »… ce n’est PAS ENSEIGNER, c’est HUMILIER les élèves en question.

 

Et c’est pas très malin… c’est lâche car…

 

Après tout, est-ce que l’école enseigne, a enseigné par le passé, les vertus de la liberté d’expression avec le travail de Robert Faurisson prenant ainsi en otage et pour cible une communauté en particulier ? 

Bien sûr que non car la population concernée avait et a, plus que jamais, les moyens de se défendre ; la communauté musulmane, elle… non ! excepté, dans l’horreur, pour son malheur, lorsque les plus fragiles de cette communauté (et les plus radicalisés) estiment que « ça suffit comme ça ! »


Voir ce commentaire dans son contexte