Commentaire de nono le simplet
sur Marlène Jobert, la conteuse entourée de ses 80 flammes


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

nono le simplet nono le simplet 5 novembre 2020 10:34

@velosolex
Elle était bandante, une qualité que n’apprend aucune école de cinéma.

salut
je la conserve en mémoire comme une des actrices les plus sensuelles de cette époque avec une autre dans un genre totalement différent, Bernadette Laffont et l’immense Gina ... à l’époque Brigitte, Sophia ... me laissaient de glace
et tu as bouffé le steak à Pieplu smiley


Voir ce commentaire dans son contexte