Commentaire de Eric F
sur Après le scandale de la call girl, le scandale du REMDESIVIR désormais classé « traitement aggravant »


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Eric F Eric F 21 novembre 2020 17:16

En tout cas, il y a manifestement deux poids deux mesures dans la manière dont les autorités en charge de la santé et du médicament traitent l’Hydroxychloroquine et le Remdesivir. Même quelqu’un de très éloigné de l’état d’esprit « complotiste » ne peut que relever l’entrisme des laboratoires dans les instances de décision, les pressions, conflits d’intérêt, partialités et favoritismes.

Et ça va se reproduire pour les vaccins, nos budgets paieront une nouvelle fois au prix fort, pour « participer aux frais de recherche ».


Voir ce commentaire dans son contexte