Commentaire de Captain Marlo
sur La pandémie casse les codes de la société


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Captain Marlo Captain Marlo 22 novembre 2020 08:46

@Michel DROUET
Notre société subit de nombreuses transformations sous l’influence de la mondialisation, dont le nivellement par le bas pour le plus grand nombre, au profit de la puissance de l’argent et de ses dérives

...

Je vois que vous êtes toujours d’une discrétion de violette sur les origines européennes de la mondialisation, qui était parfaitement évitable. Elle a été décidée en 1994 par Sir Leon Britten commissaire européen et le Gouvernement des USA, pour supprimer toutes les lois qui protégeaient nos entreprises et nos emplois et favoriser les délocalisations.

L’Europe en a profité pour inscrire dans le marbre des Traités la libre circulation des capitaux, des marchandises, des hommes et des services, qui sont les 4 piliers d’économie libérale que vous critiquez tant, sans jamais nommer les responsables..
.
Trump est protectionniste, et anti mondialiste, comme vous devriez l’être si vous étiez logique avec vos constats.
Il veut que les entreprises produisent aux USA, et créent des emplois aux USA.
Il veut aussi en finir avec les guerres et le communautarisme des Démocrates.
Ces raisons expliquent que les noirs & les latinos aient voté pour lui.

"(...) Dans le monde à l’envers dans lequel nous vivons ! Le Parti républicain est devenu le parti de la classe ouvrière américaine. Des gens qui se définissent par leur adhésion aux valeurs familiales, à l’église, au travail et qui se considèrent comme les « Américains ». Le parti démocrate, qui prétendait être la voix de ces travailleurs, s’est progressivement transformé en un conglomérat urbain identitaire. Un collectif de personnes « en tant que » : des humains qui insistent pour s’identifier à un corset réputé de nature biologique : « en tant que femme », « en tant qu’homosexuel », « en tant que trans », « en tant que noir », « en tant que juif »...etc.



Voir ce commentaire dans son contexte