Commentaire de michalac
sur Les sept mercenaires


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

michalac michalac 23 novembre 2020 20:06

@Captain Marlo
.

Ce qu’on comprend très à l’UPR, et ce que comprennent de plus en plus de citoyens, c’est qu’une épidémie ne se mesure pas « au nombre de cas », mais au nombre de décès.

.
Et c’est une preuve supplémentaire de la bêtise de l’UPR...
Fort heureusement, nos médecins n’y sont pas encartés...
.
Une épidémie ne « se mesure pas au nombre de morts » mais à la vitesse de propagation d’un virus connu comme dangereux car potentiellement mortel...
.
Notons qu’une épidémie n’est pas nécessairement létale... les épidémies de gastro font très peu de morts quoiqu’ ayant de très fâcheuses conséquences...
.
En outre, il serait ridicule d’attendre qu’un virus fasse un nombre élevé de victimes pour en déclarer la haute transmissibilité ainsi que la dangerosité. Ce serait même criminel !
Car c’est avant que l’épidémie fasse des morts qu’il faut intervenir !
Après, c’est trop tard... Le mal est fait...
.
A combien estime-t-on le nombre de mort à partir duquel on peut parler d’une épidémie d’Ebola ?
.
Nous voilà désormais renseignés sur les compétences sanitaires de l’UPR... et sur la sécurité sanitaire qu’il faut en attendre...
.

Voir ce commentaire dans son contexte