Commentaire de Legestr glaz
sur La pandémie casse les codes de la société


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Legestr glaz Legestr glaz 24 novembre 2020 12:13

@michalac

Mais quelle surprise étonnante ? Les virus respiratoires aérosols seraient de retour ? 

Mais ma bonne dame cela n’arrive jamais en Suède. Mais que se passe t-il ? 

«  Dans la Région européenne de l’OMS, la saison grippale 2019-2020 a débuté fin novembre 2019 pour atteindre son pic au cours de la première semaine de février » !

13-01-2017

Activité grippale précoce dans la Région européenne affectant particulièrement les personnes âgées

Cet hiver, l’activité grippale s’est intensifiée plus tôt dans la Région que lors des années précédentes. Le virus de la grippe A(H3N2) représente environ 98 % des virus de la grippe A détectés et typés. Les prestataires de santé doivent donc suspecter et traiter de préférence les cas graves chez les personnes âgées, et envisager la prise de médicaments antiviraux destinés spécifiquement à la grippe, même chez les patients vaccinés. La répartition des virus peut évoluer au cours de l’hiver, et il est pour l’instant difficile de savoir si le virus qui est actuellement prédominant le sera encore à l’avenir.

Il existerait même des populations à risques : les personnes âgées ! Décidément on en apprend tous les jours, n’est-ce pas michalac !  Grippe saisonnière en Europe : les populations à risque

Pendant les mois d’hiver, la grippe peut infecter jusqu’à 20 % de la population en fonction des types de virus qui circulent. Les personnes exposées à un risque de complications accru une fois infectées sont notamment les personnes âgées, les femmes enceintes, les jeunes enfants, et les sujets immunodéprimés ou déjà atteints d’une affection chronique. Ces groupes représentent une part importante de la population de la Région européenne de l’OMS.

On sait que le virus de la grippe A(H3N2) entraîne des complications et des décès chez les personnes âgées, tandis que le virus de la grippe A(H1N1), qui est à l’origine de la pandémie de 2009 et circule désormais comme virus de la grippe humaine saisonnière, est plus susceptible de provoquer des complications dans les tranches d’âge plus jeunes.


Voir ce commentaire dans son contexte