Commentaire de Attila
sur Crise sanitaire - Lettre ouverte du Professeur Christian PERRONNE


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Attila Attila 4 décembre 2020 21:22

@doctorix
Manque de bol, la parole des militants s’est libérée. Surtout la parole des militants qui se sont défoncés à coller des affiches pendant des années et qui se sentent trahis par la belle vie que mène le sommet de la hiérarchie.
Il ne reste plus que les béni-oui-oui et les fanatiques comme vous.
Avec le ralliement aux thèses « complotistes », c’est la Bérézina pour l’UPR.

.


Voir ce commentaire dans son contexte