Commentaire de eau-du-robinet
sur Avant de piquer papy et mamie, consultez votre vétérinaire !


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

eau-du-robinet eau-du-robinet 5 décembre 2020 17:05

Bonjour,

.

« A ce jour les animaux domestiques et les animaux sauvages ne jouent aucun rôle épidémiologique dans le maintien et la propagation du SARS-CoV-2 en France, où la diffusion du virus est aujourd’hui le résultat d’une transmission interhumaine par voie respiratoire. » déclare l’Agence Nationale de Sécurité Sanitaire Alimentaire Nationale (Anses) dans ses conclusions du 19 novembre, version actualisée de son communiqué d’avril 2020Cela ne veut pas dire que les animaux domestiques ne sont pas « réceptifs » au virus. Ils peuvent l’héberger sans forcément développer des symptômes. Depuis le début de l’épidémie en décembre 2019, cinq cas de chats porteurs du Covid-19 ont été détectés : un à Hong Kong, un en Belgique, deux à New York et un en France. La question du risque de transmission du coronavirus Sars-CoV-2 entre l’homme et l’animal (domestique surtout) s’était alors posée. 

Quels risques de transmission ?

Dans son communiqué du 19 novembre, l’Anses confirme que les animaux domestiques ne sont pas des vecteurs de transmission du coronavirus Sars-CoV-2 à l’homme. Leurs experts indiquent que :

  • Les chiens sont réceptifs au SARS-CoV-2, c’est-à-dire qu’ils peuvent héberger la Covid-19 sans avoir de symptômes, leur sensibilité (capacité exprimer des signes clinques ou des lésions dues au virus) reste néanmoins à confirmer. "Très peu de chiens ont développé des signes cliniques en condition naturelle au regard des niveaux d’exposition au virus pourtant très élevés (des milliers de personnes infectés par la COVID-19 ont été en contact étroit avec leur chien). Par ailleurs, les essais réalisés sur des chiens contacts n’ont pas permis de démontrer une transmission du virus entre eux. Enfin, il n’existe pas, à l’heure actuelle, de données scientifiques mettant en évidence une transmission du SARS-CoV-2 depuis le chien vers une autre espèce."
.
source et suite ...

Voir ce commentaire dans son contexte