Commentaire de beo111
sur Ce qu'il reste à faire


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

beo111 beo111 7 décembre 2020 16:38

@Martha

Ben c’est le système actuel des banques centrales. Qui in fine ont des actionnaires privés.

Alors bien sûr je suis assez dubitatif sur les chambres de compensation style Clearstream, magnifiquement décrites par Denis Robert (son nouveau bouquin sur le patron de BlackRock est très bien d’ailleurs il parait (merci Martha, je viens de trouver mon cadeau de Noël grâce à vous)).

Mais je le répète, je préfère que la création monétaire soit dans la main d’actionnaires privés, si méchants soient-ils, car eux au moins, quand ils vont créer de la monnaie ils voudront qu’il y ait un truc en face. Ils ne sont pas comme des collectivités qui peuvent se contenter de belles promesses et de blablablabla.

Donc bien sûr, ces actionnaires vont chercher à s’enrichir, mais après, s’ils ont de vrais représentants du peuple en face d’eux, l’équilibre se fera.

Car le problème actuel en termes de finances publiques, c’est certes l’endettement délirant alimenté par des mesures douteuses style CICE, mais aussi et surtout l’évasion fiscale. Si une boite dit que pour que son produit soit attractif il faut absolument qu’elle achète des tonnes de poudre de perlimpinpin aux îles Caïman, eh ben on ne peut rien dire. Même si du coup le résultat de l’entreprise est à zéro donc pas d’impôt.

Mais il reste notamment la TVA (moitié des recettes de l’État !), les cotisations sociales, l’impôt sur le revenu qui montrent que de toute façon l’État a de puissants leviers pour récupérer du fric, il n’a pas besoin du monopole de la création monétaire.


Voir ce commentaire dans son contexte