Commentaire de Fergus
sur Affaire Zecler, un sommet de la manipulation politico médiatique


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Fergus Fergus 7 décembre 2020 21:10

@ alinea

Moderatus s’est mis un bandeau sur les yeux pour ne surtout pas voir les dérives d’une police à laquelle les ministres de l’Intérieur, en parfaits valets des lobbies syndicaux, ont, avec la complicité de magistrats trop souvent veules, donné un sentiment d’impunité dont on a vu, ici et là, les graves conséquences sur le terrain.

Plusieurs livres d’anciens policiers, récemment publiés, ont décrit sans complaisance la réalité des commissariats : un manque criant d’officiers (Sarkozy en a supprimé la moitié !), des recrutements ineptes qui ne tiennent pas compte des profils psychologiques à risque, une aberrante carence de formation (celle d’un flic allemand est 3 fois plus longue !). Et cerise,sur les bavures et à se confronter aux officiers désireux de faire le ménage dans les rangs.

Comme j’ai déjà eu l’occasion de l’écrire, l’un de mes cousins  un ancien commissaire avec qui j’ai eu plusieurs fois l’occasion de déjeuner avec ses collègues à la cantine des flics dans l’Ïle de la Cité  a lui-même jeté l’éponge et devancé son départ en retraite tant il était écoeuré par la manière dont l’institution était en train de sombrer, et notamment par cette omerta admise au sommet de la hiérarchie pour éviter les vagues

Il est parfaitement légitime que les flics tabassés par les abrutis des blacks blocs demandent justice. Comme il est légitime que les flics violents et racistes qui se conduisent aussi mal qu’eux soient sanctionnés et même bannis d’une police où ils n’ont rien à faire. 

La police est nécessaire. Mais pas celle qui a montré ce visage hideux contre Michel Zecler !!!


Voir ce commentaire dans son contexte