Commentaire de ETTORE
sur 10 ans après la révolution tunisienne


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

ETTORE ETTORE 17 décembre 2020 23:34

Sache le piaf ! pour ta gouverne, que je suis au mieux renseigné sur ce pays que je fréquente, et pas que pour le bronzage, depuis plus de vingt cinq ans.

Si tu y allais aussi souvent que moi, tu serais un peu plus brun, un peu plus que la couleur que tu souhaiterai régnante, pour tous ceux que tu estime mes amis.

Mais le « jaune » n’est pas mal non plus, pour qui est prêt à sacrifier les autres à une punition, dont on estime savoir et comprendre l’essence même de sa raison d’exister, pourvu d’en être à l’abri !

Vous ne volez pas assez loin, titi ! Mais vous savez, du côté de Sidi Bou Saïd, ils font des cages à piaf, du plus bel ornement. Je vous promet d’en rapporter une pour vous changer de votre stalag !


Voir ce commentaire dans son contexte