Commentaire de Olivier Perriet
sur Pourquoi donc en France les plus grands médecins finissent-ils tous fous ?


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Olivier Perriet Olivier Perriet 22 décembre 2020 13:35

@michalac
Le plus curieux, c’est que l’Allemagne n’aie pas subi la première vague comme la France et l’Italie...

Hypothèse : le hasard. En l’occurrence, l’Allemagne réagit comme les pays d’Europe de l’Est ; l’épidémie l’a moins touchée au début. La Pologne, si ma mémoire est bonne, était très peu touchée par l’épidémie jusqu’en septembre, il n’y a pas si longtemps.

Après tout en France il s’est produit la même chose en mars avril : 50% du territoire n’a pas vraiment été marqué, la plus grosse partie était le quart Nord-Est et la région parisienne, avec un tentacule dans la vallée du Rhône qui finissait à Marseille (à moins que Marseille soit un foyer particulier et autonome)

Est-ce vraiment si étrange que ce qu’on peut observer à l’échelle d’un pays soit transposable à l’échelle d’un continent ou du monde ?

Mais il est vrai que ce n’est pas très sexy : donc ici, on va inventer des tas de raisons pour justifier ça. La Hongrie a été protégée par Orban, la Suède parce qu’elle n’a pas l’euro, la GB par le Brexit...

Il faudrait faire un florilège de toutes les âneries qu’on a pu entendre depuis mars, et qui ont été oubliées aussitôt smiley


Voir ce commentaire dans son contexte