Commentaire de Jean-Luc Hodemon
sur Macron, du « en même temps » au tout et n'importe quoi


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Jean-Luc Hodemon 9 janvier 15:45

La critique que vous opérez dans votre article me paraît pertinente, mais encore bien trop indulgente par rapport à ce qui constitue un reniement de de notre nation, de notre culture, de notre identité et de nos valeurs, opéré sur brut par EM... Prétendant lutter contre le communautarisme, il s’adresse aux gauchistes et à tous ceux qui haïssent ce qui est lié à notre Nation... Il leur trouve moultes excuses en reportant la faute de leur « marginalisation » sur la France et les français, responsables de ne pas avoir su les comprendre, les écouter ou leur parler... Juste consternant !!!

Comme vous l’avez justement noté, l’épisode des noms de rues et des nouvelles statues à ériger, n’est ni plus ni moins qu’un soutien aux thèses racialistes...Scandaleux et antipatriote...

Avec l’ultra féminisme (voir l’épisode ahurissant du planning familial), la négation des sexes, l’écriture inclusive, les tentatives de réécriture de notre histoire (à l’initiative d’EM pour certaines) et autres diktats dangereusement liberticides, tout cela contribue au déclin d’une civilisation, basée sur le riche héritage gallo-romain de la France... Cette civilisation va s’écrouler sous nos yeux, si nous ne réagissons pas...

A ce désastre s’ajoutent la crise sanitaire, économique, sociale, la crise de l’autorité de l’état et la gestion calamiteuse de l’Absurdistan macronien dans de nombreux domaines...

Après la débâcle de 1940, le Général de Gaulle avait su restaurer le prestige de la France, de ses valeurs et de son histoire... Aujourd’hui, nous assistons à une nouvelle débâcle à tous points de vue et il n’y a, en gros, qu’un homme providentiel par siècle... Il faut trouver celui du 21ème : les « pseudo-gaullistes » de LR sont totalement hors-jeu... Les anciens présidents font figure de nains par rapport à ce type d’homme... Ne parlons pas de Sarkozy ou de Fillon, qui représentent l’exact contraire du gaullisme et qui auraient d’ailleurs adoré porter le programme politique de Macron... No comment !

Il faut restaurer les valeurs que représentent la Patrie, la Nation, restaurer notre souveraineté, notre indépendance et l’autorité de l’état... Se méfier comme le général des « politiques » et se rappeler, comme il le soulignait, que « sans la grandeur, la France ne peut être la France »...


Voir ce commentaire dans son contexte