Commentaire de Séraphin Lampion
sur 2020, année meurtrière ?


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Séraphin Lampion Séraphin Lampion 11 janvier 11:07

@njama

Le point crucial, ce sont les pics, le reste n’a rien à voir avec l’apocalypse distillée par la télé depuis dix mois 

La « gestion » du phénomène ressemble plus à un parapluie administratif destiné à couvrir les « responsables » sanitaires et protéger leurs carrières en évitant une surcharge des services de santé exsangues après les purges budgétaires qu’à la catastrophe mondiale lancée et entretenue par l’OMS gangrénée par la big pharma.


Voir ce commentaire dans son contexte