Commentaire de Fergus
sur Les big techs et la liberté d'expression à géométrie variable : a-t-on encore le droit de Parler librement ?


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Fergus Fergus 12 janvier 11:14

Bonjour, rogal

« des médias privés pas amis » qui ont laissé Trump déverser des monceaux de bobards durant des années sans réagir. Les évènements du Capitole ont été la goutte d’eau de trop aux yeux des gestionnaires de ces médias. 

Personnellement, je suis assez mal à l’aise avec les décisions de Twitter et de Facebook qui apparaissent pour ce qu’elles sont : arbitraires  ! Pour autant, les comptes officiels de Trump n’ont pas été supprimés, ce qui aurait relevé d’une véritable et insupportable censure.

En l’occurrence, force est de reconnaître qu’il n’y a pas de censure, chaque média privé étant libre de publier ou pas les contenus qui lui sont soumis. Ainsi en va-t-il des journaux papier et des émissions de télévision appartenant à des groupes privés qui sont de facto libres de donner ou pas la parole à telle ou telle personnalité. Et cela sans que l’on crie au scandale, l’Humanité n’ayant pas vocation à être le porte-parole de Retailleau ou Le Figaro celui de Mélenchon !

Les réseaux sociaux n’en seront pas moins tenus dans les prochains mois de clarifier leur politique éditoriale !


Voir ce commentaire dans son contexte