Commentaire de nono le simplet
sur L'autre Rimbaud. D'un frère à l'autre !


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

nono le simplet nono le simplet 12 janvier 18:46

@velosolex
oh putain ! je l’avais oubliée celle là ... avec les images en plus j’ai eu des frissons partout ... quand ce couillon là rejoindra les Champs Élysées et que je serai toujours là j’irai de ma petite larme ... sacré Robert ...
pour Arthur, outre la poésie, tu partages avec lui le goût du voyage dans ta jeunesse mais tu es rentré plein d’usage et raison vivre entre les tiens ...


Voir ce commentaire dans son contexte