Commentaire de Jonas
sur Capitole : Trump et la dictature du moi


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Jonas Jonas 12 janvier 22:04

« Personne ne s’est opposé à cette réalité. Refuser le peuple, refuser le choix du peuple, et vouloir faire un retournement sémantique est une sorte de folie qui a, je le rappelle, coûté la vie à cinq personnes. »

Je rappelle quand même que beaucoup d’élites politiques américaines, d’acteurs, de personnalités célèbres des média ont appelé à l’insurrection et à la violence quand Trump est arrivé au pouvoir, et même à frapper et à assassiner le président, comme Madonna qui appelle publiquement à faire exploser la Maison Blanche, ou Joe Biden qui dit qui l’aurait tabassé.
Inutile de dire qu’aucune de ces personnalités n’a vu son compte banni du média totalitaire progressiste Twitter.


Voir ce commentaire dans son contexte