Commentaire de megawatt
sur Il y a 50 ans, l'hommage des nazis au général SS Heinz Lammerding


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

megawatt 12 janvier 23:41

Je vous apporte des précisions sur le sinistre personnage que vous décrivez :

Les autorités US ont déclaré Lammerding intouchable selon le journaliste J.M. Theolleyre. Pourtant elles avaient extradé de nombreux criminels allemands vers la France.

Les autorités françaises se sont heurtées à des fins de non recevoir pour son extradition, de la part des Britanniques qui tenaient la zone d’occupation où est située Dusseldorf, ville de résidence du général.

On mesure ainsi combien il était impossible de rendre la justice pour le massacre d’Oradour en l’absence du responsable principal. Pour faire un procès malgré tout, on s’est rabattu sur 12 Alsaciens qui avaient pourtant déja été jugés et innocentés et une dizaine d’Allemands totalement amnésiques.

Pour ce faire notre Droit a été enrichi temporairement de la responsabilité collective, de l’application rétroactive de la loi, de la non reconnaissance de l’autorité de la chose jugée, et d’avoir à démontrer son innocence en inversant la charge de la preuve. Tout ceci a été obtenu par les autorités avec la bénédiction de la Chambre des Députés et de la Cour de Cassation.

Lammerding a créé sa boite de BTP en Aout 1945 : 2 mois après l’Armistice !


Quant à la Résistance, comment ne pas saluer Georges Guingoin, véritable Robin des Bois, dont l’unité a été une des seules en France à défaire une unité allemande dans une bataille rangée. Les Communistes n’ont pas su respecter un tel dirigeant et l’ont exclu de leurs rangs.


Voir ce commentaire dans son contexte