Commentaire de QAmonBra
sur ‘Morts pour Areva' : au Sahel, la guerre de la France pour l'uranium est perdue d'avance


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

QAmonBra QAmonBra 13 janvier 21:53

Merci @ l’auteur pour le partage.

De jeunes français meurent aujourd’hui au Mali pour l’uranium d’Areva, comme leurs ainés, également des contractuels, mourraient hier au Vietnam pour le caoutchouc de Michelin, rien de nouveau donc sous le soleil et, faute de tirer les leçons de l’Histoire, la farce néocoloniale succède à la tragédie coloniale. . .


Voir ce commentaire dans son contexte