Commentaire de Pierre Chazal
sur Les Portes du Paradis : visages du mondialisme


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Pierre Chazal Pierre Chazal 13 janvier 22:19

@sylvain
Bonsoir Sylvain. Qu’une grande partie de tous ces gens ne soient effectivement que des branquignolles lâches et opportunistes, je le crois aisément. J’ai malgré tout l’intuition qu’il y a un narratif qui donne une cohérence au tout. Il y en a eu à chaque époque, après tout, pour cimenter la société autour de « valeurs communes » et d’axes de progrès. Je n’imagine pas, mais peut-être est-ce là où je me trompe, un capitalisme financier et mondial qui avancerait à l’aveugle...


Voir ce commentaire dans son contexte