Commentaire de JPCiron
sur Les Harragas algériens : un drame qui ne dit pas son nom


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

JPCiron JPCiron 13 janvier 23:16

Bonjour,

Merci pour cet Article.

.

J’aime mon pays, mais c’est mon pays ne m’aime pas ! >

.

J’ai entendu des récits similaires de jeunes adultes d’Afrique Occidentale. 

Des énergies et des vies gâchées. 


Voir ce commentaire dans son contexte