Commentaire de cevennevive
sur Lettre ouverte à la jeunesse sacrifiée du Macronistan


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

cevennevive cevennevive 14 janvier 09:28

Caleb, bonjour,

Il faut reconnaître aussi que ces jeunes ont eu bien de leurs aspirations stoppées par la conjoncture qui dure depuis bientôt un an...

A preuve, l’une de mes petites nièces, 19 ans, belle, gentille, serviable et intelligente. Elle a passé un brevet de coiffeuse, l’a réussi, et n’a pas pu passer le permis auto. Comment voulez-vous qu’elle aille travailler ? Les salons de coiffure ont de gros problèmes, et elle ne peut se rendre à aucun car elle vit en campagne. Avec ses économies de jeune fille, elle a acheté une voiture, qui dort dans un garage...

Le désespoir peut aussi les freiner et les « avachir » sur un canapé avec des réseaux sociaux idiots comme seule ouverture sur le monde.


Voir ce commentaire dans son contexte