Commentaire de Géronimo howakhan
sur Notre Médecine ne se décrète ni à l'Elysée, ni chez Big Pharma. Ou quand l'Ordre de Médecins sait se montrer à la hauteur


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Géronimo howakhan Géronimo howakhan 14 janvier 10:03

Salut, bien pas mal du tout c’est un début, le jours où les soignants informeront ne serait que sur la nourriture bourrée de saloperies qui rendent malade et tue, etc, ensuite libre à chacun de voir, là éventuellement je pourrais changer ce que je perçois de ce business qui se sert des problèmes de santé pour son profit.

Cela dit aujourd’hui on peut encore chercher par et pour soi même...

ce n’est pas spécifique aux pro de la maladie, l’intégralité de ce que nous faisons quasiment tous suit la même route ..je n’y met pas de jugement, que celui qui n’a jamais péché jette la première pierre....cela me semble juste être un fait avéré, le voir ouvre le changement qui se fait de lui même.

un esprit malin pourrait en déduire que le probleme est humain à sa racine...oui mais où ? Évidemment d’où part tout ce que nous faisons, dans notre psyché, je sais ceci est un non sujet absolu sauf exceptions.

Mais voila cette question n’intéresse personne n’est il pas, sauf exceptions très minoritaires..là encore

Cela dit sans inclure que naître c’est mourir et le savoir en permanence car une fois perçu sans fuir je le sais tout le temps, lorsque la pensée est concernée, nous n’y arriverons pas..

Merci doctorix de veiller... smiley


Voir ce commentaire dans son contexte