Commentaire de Drugar
sur Notre Médecine ne se décrète ni à l'Elysée, ni chez Big Pharma. Ou quand l'Ordre de Médecins sait se montrer à la hauteur


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Drugar Drugar 14 janvier 2021 17:31

@HELIOS
Rapidement également et on arrête sur ce sujet :

1 Les fables de Macron sont avérées, celles, supposées, d’Asselineau, sont encore à démontrer.

2 « vouloir sortir de l’UE par l’article 50 est une position irrealiste, probablement autant que suivre E Macron... » En effet, les britanniques ont montré que c’était irréalisable.

Le sujet est clos dans ce ce file, me concernant, je ne répondrai pas plus avant.


Voir ce commentaire dans son contexte