Commentaire de doctorix, complotiste
sur Notre Médecine ne se décrète ni à l'Elysée, ni chez Big Pharma. Ou quand l'Ordre de Médecins sait se montrer à la hauteur


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

doctorix, complotiste doctorix, complotiste 14 janvier 2021 17:46

@troletbuse
Oui, il semble qu’on tourne vers les 50.000 morts en trop cette année.
On peut en attribuer la moitié à Veran-Buzyn, en gros, pour interdiction de traitement. Nuremberg !!!
Une bonne dizaine de mille, sans doute bien plus, à l’arrêt de soins pour les pathologies ordinaires. Cancers, leucémies, lymphomes, infarctus, AVC non traités.
Une autre partie au papy boom.
Reste une mauvaise grippe, avec sans doute 10.000 qui étaient inévitables.
Mais ne méritait pas ce traitement type saignare, purgare, clisterium donare. par notre diafoirus présidentiel.


Voir ce commentaire dans son contexte