Commentaire de titi
sur ‘Morts pour Areva' : au Sahel, la guerre de la France pour l'uranium est perdue d'avance


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

titi 14 janvier 18:21

@xana

« quoique plus très fier de l’être quand je vois mes concitoyens...  »
Rien ne t’empêche d’aller à Moscou... comme Thorez, bien francais lui aussi, à une époque.


Voir ce commentaire dans son contexte