Commentaire de Florian LeBaroudeur
sur Les Portes du Paradis : visages du mondialisme


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Florian LeBaroudeur Florian LeBaroudeur 14 janvier 19:13

@Pierre Chazal

Vous avez parfaitement raison d’assister sur le rapprochement entre les 2 courants qui ne me surprend guère tant cela me paraissait de plus en plus évident au cours de la dernière décennie. En réalité cela avait déjà été discrètement envisagé dès la fin de la guerre froide.
La croissance économique ne pouvant se poursuivre indéfiniment à cause du prévisible déclin des ressources (en particulier le pétrole), elle est désormais tenu à bout de bras par la socialisation des pertes assuré par les banques centrales.

Le moment est donc venu d’opérer subtilement le changement de registre dans les esprits grâce à la fabrication du consentement plus que jamais facilité par la puissance des technologies et par les neurosciences.  

Le coronavirus n’étant que « l’ordo ab chao » permettant de justifier et de faciliter le passage vers cet étape supérieur. 
 


Voir ce commentaire dans son contexte