Commentaire de Yann Esteveny
sur Notre Médecine ne se décrète ni à l'Elysée, ni chez Big Pharma. Ou quand l'Ordre de Médecins sait se montrer à la hauteur


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Yann Esteveny 14 janvier 19:34

Message à avatar doctorix, complotiste,

Le sujet du « trollisme » rémunéré ou non est intéressant. Le trollisme complète la propagande et la censure en venant pourrir les échanges humains. C’est la marque d’une société malade et révèle aussi les limites de la liberté lorsque le sens du mot est incompris.

Bien entendu, le trollisme nuit à la lecture des commentaires des articles Agoravox, distrait et vole du « temps de cerveau disponible ». Il est important que chaque lecteur éveillé sache reconnaître un troll et ne vienne pas l’alimenter en discussion. Le trollisme est toujours une chute humaine pour celui qui le réalise (divertissement, rémunération ,intérêts, etc...) car le troll qui produit du pourrissement dans l’échange nous présente sa propre chute humaine. L’affichage de l’auteur sous Agoravox facilite la non-lecture de ses messages.

Que la parution de plusieurs articles forts intéressants sous Agoravox soit bloquée alors que des auteurs fassent paraître en masse des articles insipides ou que des trolls polluent les discussions sont des faits très révélateurs. Ils montrent comment la communication saine entre les hommes est également attaquée alors qu’elle est déjà naturellement si délicate.

La communication « pollutionnelle » est un vaste sujet parfaitement à l’ordre du jour dans l’élection aux Etats-Unis d’Amérique !

Respectueusement


Voir ce commentaire dans son contexte