Commentaire de karim
sur Les Harragas algériens : un drame qui ne dit pas son nom


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

karim 14 janvier 20:57

Le tarif pour immigrer clandestinement est une somme assez conséquente pour débuter une action lucrative en Algérie. Mais, les nouveaux médias font miroiter à cette jeunesse des mirages.


Voir ce commentaire dans son contexte