Commentaire de Captain Marlo
sur Notre Médecine ne se décrète ni à l'Elysée, ni chez Big Pharma. Ou quand l'Ordre de Médecins sait se montrer à la hauteur


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Captain Marlo Captain Marlo 14 janvier 22:08

@Gollum
L’armée est à fond pour Trump il parait...

Agiter le spectre de la violence côté Trump est un grand classique de ceux qui fabriquent des attaques sous faux drapeau, comme au Capitole ! Faire passer les antifas pour des victimes, faudrait quand même arrêter de nous prendre pour des truffes. Pélosi est allée pleurer pour avoir 20 000 marines de plus pour l’investiture de son Biden gâteux : refusé par le Général David H. Berger, Commandant du Corps des Marines des Etats-Unis !

"(...) Le général Berger, selon notre source, ne comprenait pas pourquoi Pelosi avait besoin de soldats supplémentaires pour renforcer une force déjà impressionnante rassemblée par des responsables fédéraux et étatiques. Cette force comprend 15.000 membres de la Garde Nationale de D.C., du Delaware, du Massachusetts et du Rhode Island, et un nombre non divulgué d’agents du FBI et du DHS qui sont arrivés à D.C. dimanche soir.

 "Je ne réponds qu’au Président, et si je comprends bien, Donald J. Trump est toujours Président et Commandant en chef. Je respecte la Constitution telle qu’elle a été écrite, pas votre interprétation de celle-ci  », a réprimandé le général Berger.

Le Général Berger est resté impassible. "La seule façon de déployer des marines, lui a-t-il dit, est que le président Trump lui-même donne cet ordre."

« Si vous voulez que nous aidions à combattre ses partisans, je vous suggère de lui téléphoner et de lui dire cela. S’il me l’ordonne, je le ferai. Sinon, je vous suggère d’écouter très attentivement les mots qui s’échappent de vos lèvres fendues et empoisonnées, ils équivalent à une trahison. Nous ne travaillons pas pour vous », lui aurait dit le général Berger."


Voir ce commentaire dans son contexte