Commentaire de doctorix, complotiste
sur Notre Médecine ne se décrète ni à l'Elysée, ni chez Big Pharma. Ou quand l'Ordre de Médecins sait se montrer à la hauteur


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

doctorix, complotiste doctorix, complotiste 15 janvier 09:29

Je remets mon commentaire plus bas plus haut... Intrigant...

Ici, je vais marcher sur des oeufs.
Dans cet article de Natural News : https://urlz.fr/eHDS on propose deux hypothèses, l’une horrible, et l’autre tellement belle que je n’ose pas y croire.
L’horrible :
Dans un résultat, Trump a abandonné, Biden sera assermenté et les États-Unis d’Amérique seront plongés dans un État policier autoritaire contrôlé par les communistes qui fait taire la dissidence conservatrice.
L’autre hypothèse, peut-être trop belle, mais qui est en accord avec tout ce que j’ai dit : 
les États-Unis sont dans un coup d’État militaire contre des traîtres civils illégaux et qu’une combinaison de la FEMA et de l’armée sauvera réellement l’Amérique, pas la réduira en esclavage. (...)
Steve Pieczenik (un ancien responsable du renseignement des opérations psychologiques auprès du Département américain)est apparu sur le Alex Jones Show et a affirmé qu’un coup d’État militaire était en cours pour procéder à des arrestations massives contre les traîtres le 20 janvier ou avant. (...)

(Je dirais plutôt un contre coup d’Etat, Dx.)

Des entretiens récents révèlent également que le général Michael Flynn et l’avocat Lin Wood sont extrêmement convaincus que l’armée américaine se prépare à arrêter les traîtres de l’État profond, ce qui implique essentiellement que l’accumulation de la Garde nationale à Washington est en fait un piège pour les traîtres . Il est en fait vrai que le jour de l’inauguration, tous les législateurs traîtres ou les acteurs de l’État profond qui se présenteront là-bas seront encerclés par des troupes lourdement armées. (...)

Trump est en mesure de fédéraliser toutes les troupes de la Garde nationale en invoquant la loi sur l’insurrection.

Mais il y a un autre facteur qui est apparu dans tout cela : la FEMA.

La FEMA est organisée comme une entité de continuité du gouvernement (COG), avec le pouvoir de diriger l’ensemble du gouvernement fédéral en cas d’urgence nationale.

Le président Trump a déclaré une urgence nationale le 12 septembre 2018 et cette urgence n’a pas été annulée. L’ensemble des élections de 2020 s’est déroulé dans le cadre de cette urgence nationale (le décret exécutif « d’ingérence étrangère »). (...)

Selon la théorie, le gouvernement civil s’est déjà effondré sous la fraude électorale, les tribunaux corrompus et les actions de trahison de la majorité des législateurs, tant Démocrates que GOP. Le vrai gouvernement en charge actuellement est une combinaison de la FEMA et de l’autorité militaire. L’élection, étant frauduleuse, est nulle et non avenue. (...)

Lisez la suite de l’article, et essayez de vous faire une idée...


Voir ce commentaire dans son contexte